NOUVELLES
14/02/2014 03:16 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT

Taxes : des augmentations raisonnables, estiment les gens d'affaires

La facture de taxes municipales semble plus facile à avaler cette année pour les gens d'affaires de la région de Québec, comparativement à ce que certains d'entre eux ont vécu l'an dernier.

Le président de l'Association des gens d'affaires du Vieux-Port, Daniel Gross, qui avait contesté sa hausse de taxes en 2013, ne voit aucune raison de remettre en question sa facture cette année. Les montants exigés pour 2014 ne présentent pas une augmentation substantielle par rapport à sa facture révisée l'an dernier, après contestation. M. Gross se dit soulagé.

« La Ville avait dit que cette année, on allait reprendre le même montant qu'on avait été taxés l'an dernier [avant révision], mais ce n'est pas le cas. Alors on est soulagés un peu par rapport à ça », dit Daniel Gross.

La Corporation des parcs industriels semble aller dans le même sens. Le président Pierre Dolbec qualifie de raisonnable l'augmentation de ses taxes pour 2014. « Le compte de taxes l'année passée avait été modifié avec une diminution, alors si on prend le compte de taxes de l'an dernier avec le compte de taxes de cette année, je n'ai même pas 25 $ d'augmentation », affirme-t-il.

Il ajoute qu'il n'a pas reçu d'appel de plaintes des 3000 entreprises qu'il représente. Selon lui, la Ville de Québec a compris le message suite au tollé de contestations survenues l'an dernier.

En 2013, 3720 entreprises avaient vu leur compte de taxes revu à la baisse avec le réajustement effectué par la Ville.

Du côté de l'Association hôtelière de Québec, la directrice générale Natasha Desbiens mentionne que l'Association n'a pas encore eu l'occasion de sonder ses membres. Certains membres font toutefois savoir que leur augmentation du compte de taxes pour 2014 se situe sous la barre du taux d'inflation de 2 %.

PLUS:rc