NOUVELLES
14/02/2014 10:24 EST | Actualisé 16/04/2014 05:12 EDT

Racisme/Pérou: la Conmebol enquête sur l'affaire Cruzeiro-Real Garcilaso

La Conmebol a annoncé vendredi avoir ouvert une enquête sur une plainte pour racisme déposée par les Brésiliens du Cruzeiro Belo-Horizonte contre les Péruviens du Real Garcilaso après leur match mercredi au Pérou (victoire 2-1 des locaux) dans le Groupe 5 de la Copa Libertadores.

"L'Unité Disciplinaire de la Conmebol a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire qui pourrait déboucher sur une procédure disciplinaire contre le club péruvien", indique l'organe directeur du football professionnel sud-américain dans un communiqué.

Le public péruvien avait imité des cris de singe à chaque fois que le joueur brésilien Tinga touchait le ballon. Dans sa plainte, le Belo-Horizonte dénonce la "conduite raciste" des supporteurs locaux à l'encontre Paulo Cesar Fonseca Do Nascimiento "Tinga", milieu de terrain de 36 ans, passé notamment par le Borussia Dortmund, le Sporting Portugal ou encore l'Internacional Porto Alegre.

La présidente du Brésil, Dilma Rousseff, a qualifié jeudi cet incident de "lamentable". "Le sport ne doit jamais servir de scène pour ce genre de préjudice" s'est-elle insurgée sur son compte Twitter.

Le président de la Confédération brésilienne de Football (CBF), José Maria Marin, a également dénoncé ce genre de comportement: "Je me dois de répudier cette pratique absurde du racisme qui continue de se produire dans les stades."

La FIFA et l'ONU ont placé le Mondial 2014 au Brésil sous le signe de la "Coupe contre le racisme".

hro/bur/gv