NOUVELLES
14/02/2014 02:50 EST | Actualisé 16/04/2014 05:12 EDT

Ontario: Kathleen Wynne n'a pas l'intention de tenir un scrutin au printemps

TORONTO - La première ministre libérale de l'Ontario, Kathleen Wynne, n'a pas l'intention de déclencher des élections générales ce printemps, même si son parti a perdu d'importantes élections complémentaires à Niagara Falls et Thornhill, jeudi.

Mme Wynne a affirmé qu'elle ignorait quand le prochain scrutin aurait lieu, mais a insisté sur le fait que les libéraux iraient de l'avant avec leur plan de présenter un budget ce printemps, et de maintenir leur gouvernement minoritaire au pouvoir. Elle a ajouté que les gens ne pouvaient pas extrapoler à partir des résultats des élections partielles pour déterminer ce qui se passera à l'occasion des élections générales.

Malgré la victoire du Nouveau Parti démocratique (NDP) dans Niagara Falls, la leader Andrea Horwath a refusé de révéler si elle avait l'intention de retirer son soutien au gouvernement libéral afin de provoquer la tenue d'élections générales dans les semaines qui viennent. Le NPD a déjà voté en faveur de deux budgets de ce gouvernement libéral minoritaire.

Mme Horwath a déclaré que les résultats des élections complémentaires montraient clairement que la population n'était pas satisfaite du travail des libéraux, mais a précisé qu'elle ne songeait pas pour le moment au prochain scrutin.

De son côté, le chef progressiste-conservateur, Tim Hudak, a accusé les «élites syndicales» d'avoir causé la défaite de son candidat dans Niagara Falls, une circonscription que les libéraux ont occupée pendant une décennie. Selon M. Hudak, ses troupes ont mené une bataille digne de «David et Goliath» contre les centaines de militants syndicaux qui ont envahi Niagara Falls pour soutenir le NPD.

Il a assuré que les progressistes-conservateurs, qui ont par ailleurs remporté l'élection complémentaire dans Thornhill avec une mince majorité, auraient aussi gagné Niagara Falls si les chances avaient été égales.