NOUVELLES
14/02/2014 10:45 EST | Actualisé 16/04/2014 05:12 EDT

Myrko Kvist condamné à 10 ans de prison

Myrko Kvist, un homme de Québec qui a reconnu sa culpabilité dans l'homicide involontaire de Linda McInnis, est condamné à 10 ans de prison.

L'homme était de retour au palais de justice de Québec vendredi matin pour connaître sa peine.

La défense suggérait une peine de 5 à 8 ans de prison, tandis que la Couronne réclamait 15 ans.

La juge Chantale Pelletier a insisté sur le fait que l'accusé avait un mode de vie débridé qui a contribué à la commission de l'infraction. Elle a également tenu à souligner que les gestes commis par Myrko Kvist après l'homicide involontaire constituent des circonstances particulièrement aggravantes dans la détermination de la peine, rappelant que l'accusé a agi de manière calculée pour cacher le corps de Linda McInnis.

Myrko Kvist a étranglé Linda McInnis, âgée de 58 ans, en janvier 2013, au domicile de la femme de 58 ans, dans le quartier Saint-Roch. Il avait ensuite disposé du corps de la victime dans la neige à l'arrière d'un garage municipal dans Limoilou.

Puisque Myrko Kvist a déjà passé un an en détention provisoire, il lui reste neuf ans à purger derrière les barreaux pour ce crime.

Toutefois, il reçoit aussi une autre peine pour une affaire de fraude à laquelle il a plaidé coupable contre son ex-employeur Beenox. Entre janvier et juin 2012, il a détourné un peu plus de 15 000 $.

La juge Chantale Pelletier lui a imposé une peine consécutive d'un an de prison pour cette affaire.