NOUVELLES
14/02/2014 11:53 EST | Actualisé 16/04/2014 05:12 EDT

Les ventes de logements ont reculé en janvier par rapport à décembre

OTTAWA - L'activité canadienne de vente de logements a continué de s'affaiblir en janvier, le nombre de transactions ayant reculé de 3,3 pour cent par rapport au mois de décembre, a indiqué vendredi l'Association canadienne de l'immeuble.

Il s'agissait du cinquième recul consécutif des transactions sur une base mensuelle, a précisé l'ACI.

Le nombre de ventes effectuées par l'entremise du Service inter-agences (SIA, ou, dans son acronyme en anglais, MLS) a reculé dans plus de 60 pour cent de tous les marchés locaux, incluant Toronto et Vancouver.

Entre-temps, le nombre de nouvelles inscriptions à la vente a progressé de 0,2 pour cent sur une base mensuelle en janvier.

«Il est fort probable que bon nombre d’acheteurs aient attendu la fin de la période glaciale survenue en janvier avant de se lancer à la recherche d’une maison, surtout dans ma région, au Sud de l’Ontario», a affirmé dans un communiqué la présidente de l'ACI, Laura Leyser.

Comparativement à janvier 2013, le volume de ventes du mois dernier était en hausse de 0,4 pour cent et le prix de vente moyen national affichait une croissance de 9,5 pour cent à 388 553 $.

Selon l'ACI, la hausse des prix sur une base annuelle reflétait la chute des ventes d'il y a un an dans certains des marchés les plus occupés et dispendieux, ce qui avait fait reculer la moyenne nationale.

L'indice des prix des propriétés MLS a avancé de 4,83 pour cent sur une base annuelle.

L'indice pour les maisons unifamiliales à deux étages a avancé de 5,57 pour cent, tandis que celui des maisons unifamiliales à un étage ont pris 5,32 pour cent. L'indice des maisons en rangée a grimpé de 3,94 pour cent et celui des appartements a progressé de 3,35 pour cent.