NOUVELLES
14/02/2014 03:03 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT

JO-2014 - Sacre attendu pour Hanyu, Kostelic bien parti

Le prodige japonais Yuzuru Hanyu, 18 ans, époustouflant lors du programme court, devrait empocher vendredi soir le titre olympique messieurs de patinage artistique, alors que le vétéran croate Ivica Kostelic pour rêver d'une nouvelle médaille en ski alpin.

Au départ, le défi du Russe Evgueni Plushenko, qui rêvait de devenir le patineur le plus médaillé de tous les temps aux JO, devait constituer l'un des temps forts des Jeux et du programme libre de patinage artistique, programmé vendredi soir (19h00 locales 15h00 GMT).

Mais le Russe a dû renoncer jeudi soir avant même le programme court, victime de son dos, opéré il y a un an.

L'absence de Plushenko, qui a annoncé dans la foulée qu'il mettait un terme à sa carrière, ouvre la voie à ses adversaires. Le Japonais Yuzuru Hanyu, premier homme à passer la barre des 100 points sur un programme court (101,45 pts) sera le grand favori pour le titre, devant le Canadien Patrick Chan.

Hanyu n'a jamais été sacré dans un grand championnat.

La médaille de bronze devrait se jouer entre l'Espagnol Javier Fernandez, médaillé de bronze aux Mondiaux-2013, et le médaillé de bronze des JO-2010, le Japonais Daisuke Takahashi.

- Conditions particulières en slalom -

L'autre temps fort de la journée aura lieu en début d'après-midi, sous le chaud soleil de Rosa Khoutor.

Déjà trois fois médaillé d'argent (2006 et 2010), Kostelic, 34 ans sera le favori du super-combiné. Un succès couronnerait sa carrière exceptionnelle de longévité, marquée notamment par un titre mondial en slalom en 2003.

Kostelic semble idéalement placé. Vice-champion olympique en titre de l'épreuve, il n'a concédé qu'une seconde au Norvégien Kjetil Jansrud, auteur du meilleur temps de la descente vendredi matin.

Surtout, il a distancé l'un de ses principaux rivaux le Français Alexis Pinturault d'une seconde et demie et compte une seconde d'avance sur l'Américain Ted Ligety.

Paradoxalement, les deux distancés de la descente auront un petit avantage. Car même si l'écart est conséquent, ils s'élanceront parmi les premiers entre les piquets par une température très douce (13°c prévu) qui devrait rapidement détériorer la neige.

Les organisateurs avaient d'ailleurs décidé d'avancer d'une heure, à 10h00 (6h00 GMT), le départ de la descente matinale pour éviter que la détérioration de la neige ne fausse (trop) les données de course.

Outre le super-combiné en ski alpin et le patinage artistique messieurs, quatre autres titres seront décernés vendredi: en skeleton dames, biathlon (15 km dames), ski de fond (15 km messieurs) et ski freestyle (saut acrobatique dames).

pga/ep