NOUVELLES
14/02/2014 03:00 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT

Irrégularités à Verdun : Trois hauts fonctionnaires suspendus

Le maire de Verdun, Jean-François Parenteau, annonce une importante réforme administrative dans son arrondissement après avoir pris connaissance d'un rapport du contrôleur général de Montréal. Le rapport relève d'importantes irrégularités administratives dans l'arrondissement.

« Je souhaite instaurer une nouvelle culture politique et administrative à Verdun, axée sur la transparence et l'imputabilité. C'est pourquoi, considérant le sérieux des irrégularités relevées dans l'administration de la Direction de l'urbanisme par le contrôleur général, j'annonce aujourd'hui le déclenchement d'une importante réforme administrative interne », a annoncé M. Parenteau dans un communiqué.

Le rapport du contrôleur fait état de favoritisme à l'égard de certains entrepreneurs et M. Parenteau annonce la suspension de trois hauts fonctionnaires.

Il a suspendu avec salaire le directeur général de l'arrondissement, le directeur de l'urbanisme et un cadre du service d'urbanisme. Pour ne pas nuire à l'enquête, le maire ne peut donner de détails sur les motifs de ces suspensions. « Ils ont été suspendus pour certains sur la base de ne pas avoir agit conséquemment suite au dépôt du rapport du contrôleur et pour d'autres c'est qu'ils sont nommés et cités dans le rapport du contrôleur ».

Des permis de construction auraient été donnés au rabais et on aurait omis de tenir des consultations publiques sur certains projets.

« On a avantagé des promoteurs au niveau de la vitesse d'exécution, aussi au niveau des coûts, le promoteur tirait des bénéfices plus grands à Verdun. Sur un projet en particulier tu peux avoir un différentiel de plusieurs centaines de milliers de dollars en coûts de permis qui n'ont pas été payés », dit-il.

Des passe-droits qui auraient fait perdre plusieurs millions de dollars à l'arrondissement. 

Le rapport du contrôleur général de Montréal est actuellement entre les mains de l'Unité permanente anticorruption (UPAC). 

Avec des informations d'Alexandre Touchette