NOUVELLES
14/02/2014 02:17 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT

Indonésie: l'éruption du volcan Kelud fait deux morts (bilan provisoire)

L'éruption spectaculaire du mont Kelud sur l'île de Java en Indonésie a fait deux morts, entraîné l'évacuation de 200.000 personnes et paralysé plusieurs aéroports, ont annoncé les autorités vendredi.

Le volcan Kelud, particulièrement dangereux car situé dans une région densément peuplée, est entré en éruption jeudi soir, projetant cendre et roche ardentes sur les villages environnants à des kilomètres à la ronde.

Un homme et une femme âgés d'une soixantaine d'années ont péri sous les décombres de leurs maisons respectives dont les toits se sont effondrés sous le poids des débris du volcan, a annoncé le porte-parole de l'agence de prévention des situations d'urgence, Sutopo Purwo Nugroho.

"Ces maisons étaient mal bâties et semblent avoir cédé facilement", a-t-il dit.

Les aéroports de Surabaya, Yogyakarta et Solo ont été fermés, a annoncé le responsable de l'aviation au ministère des Transports, Herry Bakti, sur la chaîne Metro TV qui a filmé des avions couverts de cendre sur le tarmac.

"Tous les vols vers ces aéroports ont été annulés et d'autres vols, y compris en provenance d'Australie et d'Indonésie, ont été détournés", a-t-il dit.

En périphérie de Yogyakarta, à quelque 200 km du cratère, les autorités ont fermé Borobudur, le plus grand temple bouddhiste au monde, couvert de cendre.

Les éruptions du Kelud (1.731 mètres) ont fait quelque 15.000 morts depuis le 16e siècle, dont 10.000 en 1568.

Début février, un autre volcan indonésien, le Sinabung, est entré en éruption, faisant au moins 16 morts. En sommeil depuis 400 ans, il s'est réveillé en 2010 puis en septembre 2013.

Les tremblements de terre et les éruptions volcaniques sont fréquents en Indonésie, un immense archipel formé de milliers d'îles et d'îlots situé sur la "ceinture de feu" du Pacifique. L'Indonésie compte environ 130 volcans actifs.

strs-burs-ad/st/gab/jh