NOUVELLES
14/02/2014 07:46 EST | Actualisé 16/04/2014 05:12 EDT

FC Barcelone: Neymar opérationnel, à temps avant Manchester City

Neymar, remis de son entorse d'une cheville, a reçu vendredi le feu vert médical pour rejouer avec le FC Barcelone samedi en Championnat d'Espagne, a annoncé le club, un renfort de poids avant le choc contre Manchester City mardi en Ligue des champions.

Blessé mi-janvier à Getafe en huitième de finale retour de Coupe du Roi (2-0), le Brésilien a repris lundi dernier l'entraînement collectif et figure dans le groupe retenu pour la réception du Rayo Vallecano samedi pour la 24e journée de Liga (19h00 GMT).

"Il s'est très bien entraîné, il a très bien récupéré, on le voit à l'aise à l'entraînement. Evidemment, il reste à voir quelle sera sa réponse avec un adversaire en face", a expliqué l'entraîneur barcelonais Gerardo Martino en conférence de presse, sans préciser si le joueur serait titulaire.

"Demain (samedi), c'est un match très difficile que nous devons gagner pour garder la tête de la Liga (...). Nous allons décider demain (samedi) de quelle manière Neymar doit réintégrer l'équipe."

L'attaquant de 22 ans figurait déjà dans le groupe barcelonais mercredi pour la demi-finale retour de Coupe du Roi contre la Real Sociedad (1-1 après un succès 2-0 à l'aller) mais sans disposer de l'accord des médecins pour rejouer. L'entraîneur Gerardo Martino avait souhaité emmener un groupe élargi étant donné l'enjeu d'une qualification pour la finale.

Depuis son arrivée en Catalogne à l'été 2013, Neymar a inscrit six buts et délivré huit passes décisives en Liga.

Le retour du Brésilien, qui a manqué huit rencontres de son club, intervient au meilleur moment alors que le Barça aborde selon Martino "la dernière ligne droite" de sa saison, à commencer par le huitième de finale aller de la C1 mardi soir à Manchester.

Neymar, qui a rompu récemment avec l'actrice brésilienne Bruna Marquezine, s'est retrouvé fin janvier au centre d'une crise institutionnelle au Barça avec la démission du président Sandro Rosell, visé par une plainte en justice au sujet des conditions financières du transfert de l'attaquant.

"A aucun moment, je ne l'ai trouvé mal au niveau mental, à aucun moment il n'a faibli dans sa récupération", a dit le technicien argentin.

jed/dhe