NOUVELLES
14/02/2014 10:11 EST | Actualisé 16/04/2014 05:12 EDT

Deux policiers exécutés en Colombie, les Farc incriminées

Deux policiers ont été exécutés par balles vendredi dans le sud-ouest de la Colombie, un crime attribué par les autorités à la guérilla marxiste des Farc.

Les corps ont été retrouvés dans le département de Nariño, près de la frontière avec l'Equateur, une région où est bien implantée la rébellion des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc).

Les policiers, qui comptaient 5 et 6 ans de service, "ont tous les deux reçu un coup de grâce, a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police régionale. "Ils avaient disparu dans la matinée après le travail et leurs corps ont été retrouvés dans l'après-midi", a-t-on précisé de même source.

Selon les autorités, les deux agents ont été capturés, alors qu'ils étaient habillés en civils, par des guérilleros qui les auraient abattus, une fois leur identité découverte.

Principal mouvement de rébellion du pays, les Farc mènent depuis plus d'un an des négociations de paix, délocalisés à Cuba, afin de mettre fin au plus vieux conflit d'Amérique latine, qui a fait plusieurs centaines de milliers de morts en cinquante ans.

Ces pourparlers se déroulent en l'absence d'un cessez-le-feu, une option exclue par le président colombien Juan Manuel Santos avant d'aboutir à un accord final.

Fondé en 1964, la guérilla des Farc compte encore officiellement près de 8.000 combattants, essentiellement repliés dans les régions rurales.

lda/pz/ob