NOUVELLES
14/02/2014 12:56 EST | Actualisé 16/04/2014 05:12 EDT

Deux «esclaves» sont secourus en Corée du Sud

SÉOUL, Corée du Sud - Deux hommes qui étaient essentiellement retenus en esclavage depuis plusieurs années ont été secourus en Corée du Sud.

La police de Séoul a annoncé la semaine dernière qu'elle a secouru Kim, un homme de 40 ans souffrant d'une déficience visuelle, et Chae, un homme de 48 ans atteint d'une déficience intellectuelle, de l'île de Sinui, au large des côtes sud-ouest du pays.

La police est intervenue après que Kim, après de nombreuses tentatives infructueuses pour s'évader, ait réussi à communiquer avec sa mère.

Les deux hommes travaillaient sans salaire à la production du sel. On leur accordait moins de cinq heures de sommeil par nuit et la police affirme qu'ils avaient été leurrés sur place par de fausses promesses. Un propriétaire de l'usine a admis avoir payé près de 950 $ US pour Kim et près de 300 $ US pour Chae.

Les deux victimes étaient portées disparues, Kim depuis 2012 et Chae depuis 2008.

La présidente sud-coréenne Park Geun-hye s'est déclarée outrée par cette affaire et a demandé l'ouverture d'une enquête sur les pratiques de travail en vigueur sur les petites îles du pays.

La diffuseur KBS affirme que la police a démantelé, en 2011, un réseau de malfaiteurs qui enlevait des personnes handicapées et les vendait à des producteurs de sel pour environ 1400 $ US par personne.