NOUVELLES
14/02/2014 10:21 EST | Actualisé 16/04/2014 05:12 EDT

Ces jeunes qui quittent la France pour combattre en Syrie

Le nombre de jeunes Occidentaux qui se battent aux côtés des djihadistes en Syrie prend des proportions importantes notamment en France, où le phénomène semble le plus répandu et inquiète les plus hautes autorités.

C'est le cas de Nicolas Bons, qui se fait appeler maintenant Abu Abd Al-Rahman. Il fait partie de ces 700 Français partis se battre contre le régime de Bashar Al-Assad.

Ce n'est pas dans les mosquées que ces jeunes gans sont « recrutés », mais bien dans le cyberespace par l'entremise de sites qui appellent au djihad.

On estime à près de 2000 le nombre de jeunes djihadistes d'origine européenne qui combattraient actuellement en Syrie.