DIVERTISSEMENT
14/02/2014 07:41 EST | Actualisé 14/02/2014 07:42 EST

Enceinte de sept mois: une petite fille pour Bianca Gervais

Agence QMI

Enceinte de sept mois, Bianca Gervais donnera naissance à une petite fille à la fin du mois d’avril. La comédienne a révélé le sexe de son bébé jeudi, alors que les journalistes étaient invités sur le plateau de tournage du téléroman Destinées, qui prendra définitivement fin au printemps après sept ans à l’antenne de TVA.

«Elle va s’appeler Liv, a aussi dévoilé Bianca. Comme Liv Ullmann. C’était la muse du cinéaste Ingmar Bergman. Notre fille s’appellera donc Liv Diaz.»

Bianca Gervais et son conjoint, Sébastien Diaz, se fréquentent depuis 2009 et se sont épousés en juillet 2011. Le couple attend l’arrivée de son poupon avec impatience et nervosité.

«Je vais être une mère hyper insécure, a rigolé l’actrice. J’ai le petit livre gouvernemental, qu’on nous donne en vue de l’accouchement, à côté de mon lit. Je prends des notes. Mon chum et moi, on lit plein d’affaires. On va faire au mieux de nos connaissances, et on va appeler nos mamans et Urgence Santé quand on ne saura pas quoi faire! (rires)»

Bianca Gervais a encore quelques engagements à l’agenda d’ici à son accouchement, et elle prévoit recommencer à travailler à temps partiel rapidement après la venue au monde de sa fillette. Son mari et elle ont déposé un projet d’émission à Télé-Québec, où Sébastien Diaz anime le magazine Voir depuis cinq ans, et ils ont appris la semaine dernière que celui-ci avait été accepté. La jeune femme était dans l’impossibilité, jeudi, de donner quelque détail que ce soit quant à ce nouveau défi ou de préciser sa date de diffusion, mais elle veut néanmoins s’y investir pleinement, parallèlement à son nouveau rôle de mère.

«C’est un concept sorti de nos cœurs et de nos têtes, alors on s’implique beaucoup. On aura donc un accouchement professionnel en plus du bébé! (rires) Mais j’ai une maman extraordinaire qui va m’aider», a tenu à préciser Bianca.

Un gros deuil

Bianca Gervais avait la larme à l’œil, jeudi, quand a retenti l’ultime «Coupez!» dans les décors de Destinées. Toute l’équipe de production était réunie pour enregistrer l’une des scènes du dernier épisode et, aux alentours de 18h30, tous les comédiens et techniciens ont levé bien haut leur verre pour trinquer à la fin de cette grande aventure.

Avec cette série qui se termine, Bianca laisse derrière elle un pan important de sa vie, elle qui est arrivée dans l’intrigue au cours de la deuxième saison, en 2008-2009.

«Quand j’ai commencé à jouer dans Destinées, j’avais 22 ans, et aujourd’hui, j’en ai 28, a-t-elle remarqué. Camille, mon personnage, était arrivée parce qu’elle voulait se faire enlever un faux implant dans le nombril et, maintenant, elle est copropriétaire de la clinique Jouvence. Quand on parle d’une belle évolution de personnage… (rires)»

«Je suis devenue une femme en tournant Destinées, a poursuivi Bianca. J’ai vécu plein de choses en même temps que mon personnage. Camille a appris à s’imposer à la clinique Jouvence pendant que moi, je faisais ma place comme actrice. Nous avons dû être fortes toutes les deux. Il y avait plein de parallèles à faire dans nos vies. Je trouve ça beau d’avoir commencé, petite fille, et de finir, femme mariée, avec un enfant dans le bedon. C’est rare d’avoir une telle stabilité. Avec l’équipe, on est comme une famille, on s’est tous vus évoluer.»

Le fait de quitter ce clan tissé serré suscitait en elle beaucoup d’émoi.

«Je suis full hormones, en ce moment! Je braille depuis tout à l’heure. Je n’aime pas beaucoup les bye-bye, ça me rend émotive. Si je n’étais pas enceinte, je prendrais un bon verre de vin», a blagué Bianca.

Même si sa grossesse est rendue à un stade assez avancé, Bianca a assuré que les téléspectateurs ne distingueront pas son ventre arrondi lorsque seront présentés à l’écran les derniers moments de Destinées.

«On l’a caché jusqu’à la dernière minute, a-t-elle expliqué. Tout à l’heure, pendant la scène, j’avais un gros coussin sur moi. Mais ça commençait à moins pouvoir se cacher…»

INOLTRE SU HUFFPOST

Plutôt bizarres, ces prénoms!