Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Transport ferroviaire: aucune recommandation ferme au sujet des wagons DOT-111

La modernisation ou le retrait des vieux wagons DOT-111 « pourraient » être une priorité. C'est ce qui ressort des rapports commandés par Ottawa sur le transport des matières dangereuses et les améliorations à apporter à ces wagons qui constituaient le convoi qui a explosé à Lac-Mégantic, en juillet dernier.

Les auteurs de ces rapports, rendus publics vendredi par Transports Canada, recommandent que les vieux DOT-111 soient examinés pour une mise hors service, une réaffectation ou une modernisation, mais « à plus long terme ». Aucune recommandation ferme n'y est exprimée.

Le 4 février dernier, la ministre des Transports, Lisa Raitt, semblait satisfaite du contenu de ces rapports qui lui avaient été adressés le 31 janvier, les qualifiant de « vraiment excellents ».

Pourtant, le Bureau de sécurité des transports (BST) avait recommandé quelques jours plus tôt non seulement des améliorations à tous les wagons DOT-111 toujours en circulation, mais aussi la mise au rancart, dès que possible, des anciens modèles.

Le BST a également réclamé des wagons plus sécuritaires.

Quelque 228 000 wagons-citernes DOT-111 circulent en Amérique du Nord.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST QUÉBEC

Explosion d'un train à Lac-Mégantic
Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.