NOUVELLES
14/02/2014 04:22 EST | Actualisé 16/04/2014 05:12 EDT

Affaire Litvinenko: le gouvernement britannique pourrait ouvrir une enquête

LONDRES - Le gouvernement britannique a annoncé, vendredi, qu'il ne porterait pas en appel le jugement d'un tribunal lui ordonnant de reconsidérer sa décision de ne pas enquêter sur la mort par empoisonnement d'un ancien agent secret russe.

Alexandre Litvinenko, qui était devenu l'un des critiques les plus virulents du Kremlin, est décédé à Londres en 2006 après avoir bu du thé contenant du polonium 210, une substance radioactive.

Plus tôt cette semaine, la Haute Cour de Grande-Bretagne avait ordonné à la secrétaire de l'Intérieur, Theresa May, de revoir sa décision d'attendre les résultats de l'enquête du coroner avant de lancer ou non une investigation.

L'enquête du coroner, la procédure habituelle dans le cas d'une mort inexpliquée, n'a pas reçu la permission d'examiner des preuves secrètes au sujet du rôle possible de la Russie dans le décès de M. Litvinenko.

Le bureau de l'Intérieur a déclaré, vendredi, qu'il étudiait le jugement, mais ne le porterait pas en appel.