NOUVELLES
13/02/2014 06:44 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT

Un juge ontarien autorise un recours collectif pour l'effondrement d'Elliot Lake

ELLIOT LAKE, Ont. - Un juge de l'Ontario a approuvé, jeudi, une poursuite en recours collectif réclamant 120 millions $ en dommages pour les entreprises, les employés et les clients touchés par l'effondrement meurtrier d'un centre commercial à Elliot Lake.

Les plaignants qui représentent le groupe étaient propriétaires d'un restaurant dans le centre commercial qui a été détruit par le désastre, et l'un d'eux a été blessé quand une partie du toit du garage s'est effondrée, en juin 2012.

La poursuite allègue que les propriétaires actuels et précédents du centre commercial ont fait preuve de négligence, de même que les autorités municipales, provinciales et les autres personnes impliquées dans la conception, la construction et l'inspection du bâtiment.

La poursuite vise à représenter un total de 300 personnes, soit des clients qui se trouvaient dans le centre commercial lors de l'effondrement, les propriétaires des magasins et leurs employés.

Dans son jugement rendu jeudi, le juge Edward Belobaba qualifie le désastre d'«exemple classique» de cas idéal pour une poursuite en recours collectif.

Les proches de deux femmes tuées dans l'effondrement ont lancé des poursuites séparées accusant le gouvernement provincial et le propriétaire du centre commercial d'avoir fait preuve de négligence.