NOUVELLES
13/02/2014 02:25 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT

Traite de personnes: un Montréalais est condamné à six ans de prison

Getty

OTTAWA - Un Montréalais accusé de traite de personnes à Ottawa a été condamné à une peine de six ans d'emprisonnement pour avoir forcé une adolescente à se prostituer.

Jamie Byron, âgé de 24 ans, avait été reconnu coupable en août dernier de neuf chefs d'accusation, dont ceux de traite de personnes, de voies de fait et de proxénétisme auprès d'une mineure.

Byron a trompé sa victime de 17 ans en l'attirant hors de chez elle, à Windsor, en Ontario, pour la forcer à se prostituer dans plusieurs villes — dont Ottawa.

La juge Bonnie Warkentin estime que l'accusé a trompé la jeune fille en lui disant qu'il serait son petit ami. Il l'a ensuite menacé, agressé et intimidé.

L'avocat de la défense, François Dulude, avait demandé la peine minimale de cinq ans d'emprisonnement, plaidant que l'accusé avait le soutien de sa famille et d'une ex-petite amie.

La Couronne avait plutôt demandé 10 ans de prison, décrivant l'accusé, qui avait 21 ans au moment des faits, de parasite «cupide».

Dans sa déclaration lors de l'audience sur la détermination de la peine, jeudi, la victime a affirmé qu'elle souffrait toujours et qu'elle faisait encore des cauchemars.

La juge Warkentin a qualifié Byron de «répréhensible» pour avoir vendu le corps de l'adolescente à d'autres hommes pour son profit personnel, rappelant qu'il avait brûlé le certificat de naissance de la victime ainsi que d'autres documents personnels pour assurer son emprise sur elle.

Byron a de son côté déclaré qu'il considérait la jeune fille comme sa copine au moment des faits.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?