NOUVELLES
13/02/2014 09:59 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT

Le pétrole mitigé en Asie se maintient au-dessus des 100 dollars

Les cours du pétrole étaient mitigés vendredi en Asie, tiraillés entre de mauvais chiffres pour l'économie américaine et la perspective d'une amélioration de la demande mondiale.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars cédait 8 cents, à 100,27 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril, dont c'était le premier jour de cotation à cette échance, prenait 4 cents, à 108,56 dollars.

"Les prix du pétrole ont été minés par une baisse attendue de la demande (...) et par une hausse des inscriptions au chômage aux Etats-Unis", premier consommateur mondial de brut, a noté la banque singapourienne United Overseas Bank dans un commentaire.

Le rapport sur les réserves de produits pétroliers mercredi a montré une hausse des réserves de brut aux Etats-Unis mais aussi une nette baisse des stocks à Cushing, où est entreposé l'or noir servant de référence au WTI.

Par ailleurs les inscriptions hebdomadaires au chômage sont reparties à la hausse aux Etats-Unis pour la semaine close le 8 février. Or les investisseurs craignent généralement qu'une hausse du chômage se traduise par une moindre consommation énergétique.

Le recul surprise des ventes au détail en janvier, de 0,4% alors que les analystes anticipaient des ventes stables, ont également joué à la baisse.

Le pétrole bénéficiait toutefois du dernier rapport de l'Agence internationale de l'Energie (AIE).

Après l'Agence américaine à l'Énergie et l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), l'organisation basée à Paris a révisé à la hausse sa prévision de demande mondiale de pétrole pour cette année.

L'AIE a aussi mis en avant le fait que les stocks commerciaux des pays développés étaient au plus bas depuis six ans fin 2013, et ont affiché lors du quatrième trimestre leur plus forte baisse depuis 1999.

Jeudi, le baril de WTI avait cédé 2 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), pour s'établir à 100,35 dollars.

A Londres, le Brent pour livraison en mars, dont c'était le dernier jour de cotation, a terminé à 108,73 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 6 cents.

bjp/st/gab/glr