NOUVELLES
13/02/2014 10:00 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT

JO-2014 - Sur les pistes comme sur la glace, ça va chauffer !

Une semaine après la cérémonie d'ouverture, les JO de Sotchi s'offrent une somptueuse journée vendredi, avec notamment la franche bataille annoncé sur le super-combiné en ski alpin, et le programme libre de patinage artistique, pimenté par le talent du Japonais Hanyu.

Cinquante coureurs sont annoncés au départ de la descente du super-combiné, suivie d'un slalom dans l'après-midi. Et une bonne poignée de concurrents peuvent prétendre à la victoire finale.

D'abord les deux Américains Bode Miller, qui a laissé filer sa chance de décrocher l'or en descente le 9 février, et Ted Ligety. mais aussi les Français Alexis Pinturault et Thomas Mermillod-Blondin,le Suisse Carlo Janka, l'étonnant Tchèque Ondrej Bank, le vieux renard croate Ivica Kostelic, dont le père Ante tracera le slalom, le Norvégien Aksel Lund Svindal ou encore l'Italien Christof Innerhofer, médaillé d'argent de la descente.

Le super-combiné est censé récompenser les skieurs les plus polyvalents. Mais les conditions printanières, en rendant la piste de descente moins verglacée donc moins exigeante, risquent de favoriser les spécialistes du slalom, qui se disputera en pleine après-midi (15h30 locales/11h30 GMT) sur une neige vraisemblablement très molle.

Les organisateurs ont d'ailleurs décidé d'avancer d'une heure, à 10h00 (6h00 GMT), le coup d'envoi de la descente matinale pour éviter que la détérioration de la neige ne fausse (trop) les données de course.

La vie sans Plushenko

La défi d'Evgueni Plushenko, qui rêvait de devenir le patineur le plus médaillé de tous les temps aux JO, devait constituer l'un des temps forts des Jeux.

Mais le Russe a dû renoncer jeudi soir avant même le programme court, victime de son dos, opéré il y a un an.

L'absence de Plushenko, qui a annoncé dans la foulée qu'il mettait un terme à sa carrière, ouvre la voie à ses adversaires. Le Japonais Yuzuru Hanyu, auteur d'un programme court époustouflant ponctué par une note record (101,45 pts) sera le grand favori pour le titre, devant le Canadien Patrick Chan.

La médaille de bronze devrait se jouer entre l'Espagnol Javier Fernandez, médaillé de bronze aux Mondiaux-2013, et le médaillé de bronze des JO-2010, le Japonais Daisuke Takahashi.

Outre le super-combiné en ski alpin et le patinage artistique messieurs, quatre autres titres seront décernés vendredi: en skeleton dames, biathlon (15 km individuel dames), ski de fond (15 km messieurs) et ski freestyle (saut acrobatique dames).

pga/el