Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le père Bergeron témoigne pour sa défense

Le père rédemptoriste Jean-Claude Bergeron poursuit son témoignage mardi matin au palais de justice de Québec.

Le religieux de 73 ans fait face à des accusations de grossières indécences et d'attentats à la pudeur à l'endroit de sept anciens élèves du séminaire Saint-Alphonse.

Lors de son témoignage lundi, le père Bergeron a expliqué comment il aidait les élèves aux prises avec un problème d'incontinence pendant la nuit. Pour éviter qu'un élève urine dans son lit, il arrivait que le surveillant du dortoir le réveille pour l'amener à la toilette.

Selon le témoignage du religieux, il devait parfois intervenir lorsque c'était trop long. Certains élèves s'endormaient sur la toilette avant d'avoir uriné. « Je touchais un peu à son pénis pour déclencher l'urine », a expliqué le père Bergeron.

C'est la seule allusion aux gestes qui lui sont reprochés dont il a été question lors de la première journée de son témoignage.

Son avocat l'a surtout questionné sur sa formation générale et religieuse, de même que sur ses fonctions au Séminaire.

Le père Bergeron poursuit son témoignage mardi.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.