Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Madonna soutient les Pussy Riot lors d'un concert à New York (VIDÉO)

Au lieu de chanter, elles ont tenu des discours sur les droits de l'Homme et sur leur non respect en Russie à la veille du lancement des Jeux de Sotchi. Les Etats-Unis bouclent la tournée internationale de Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina, âgées respectivement de 24 et 25 ans. Une tournée qui avait commencé peu de temps après leur libération, suite à 21 mois passés en détention.

Pour introduire les deux jeunes femmes, Madonna a déclaré, comme le rapporte 20 Minutes, qu'il était "temps que le reste du monde soit aussi courageux que les Pussy Riot et affronte les autres gens comme Poutine ou d'autres leaders et d'autres organisations qui ne respectent pas les droits de l'Homme et entretiennent la discrimination et l'injustice".

A la veille de l'ouverture des Jeux Olympiques 2014, celles qui avaient été emprisonnées pour avoir chanté une prière anti-Poutine dans une église, comptaient bien atteindre une nouvelle fois le président russe. Ainsi, Nadejda a déclaré lors de l'ouverture du concert: "Nous n'allons pas pardonner et nous n'allons pas oublier ce que le régime fait à nos concitoyens. Nous demandons une Russie qui soit libre".

D'autres célébrités étaient présentes pour chanter comme Blondie, Bob Geldof, The Fray ou encore Yoko Ono.

INOLTRE SU HUFFPOST

Manifestations pour la libération des Pussy Riot

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.