Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Drame dans une garderie de Gatineau : le coroner dépose son rapport

Le Bureau du coroner du Québec a publié, mercredi, son rapport sur le meurtre suivi d'un suicide survenu au printemps dernier dans les locaux de la garderie Les racines de vie Montessori, sur la rue Gamelin à Gatineau.

Le 5 avril 2013, Robert Charron, 49 ans, a fait irruption dans la pouponnière de la garderie et y a abattu un éducateur. Le tireur s'est ensuite rendu à la deuxième adresse de l'établissement, où travaillait sa conjointe. Il a tenté de mettre le feu dans un bureau, et a ensuite tourné son arme contre lui.

Dans le rapport du coroner, on apprend que Robert Charron était séparé depuis quelques jours au moment du drame. « M. Charron vivait difficilement ses problèmes conjugaux, mais il refusait de consulter à ce propos », peut-on lire dans le rapport.

Par ailleurs, le document confirme que l'éducateur qui a perdu la vie dans cette affaire, Neil Galliou, était seul en compagnie de cinq poupons au moment des événements.

Selon le rapport, « il n'est pas clair si M. Galliou a déverrouillé la porte lui-même ou si celle-ci était déverrouillée » lorsque Robert Charron, connu de la garderie puisqu'il y travaillait à l'occasion, y a fait irruption.

Neil Galliou a été atteint de plusieurs projectiles et son décès a été constaté sur place, précise le rapport.

INOLTRE SU HUFFPOST

Drame dans deux garderies de Gatineau

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.