NOUVELLES
05/02/2014 04:47 EST | Actualisé 07/04/2014 05:12 EDT

Steven Stamkos ne sera pas à Sotchi pour l'équipe canadienne

TAMPA, États-Unis - Le centre du Lightning de Tampa Bay Steven Stamkos ne sera pas en mesure de participer aux Jeux olympiques de Sotchi pour l'équipe canadienne, a indiqué mercredi le directeur général du Lightning, Steve Yzerman.

Les médecins affirment qu'il n'est pas suffisamment rétabli de sa fracture au tibia droit.

La vedette du Lightning a subi un examen de résonance magnétique, mercredi, qui a révélé que son tibia «n'est pas complètement guéri».

«Il s'agit bien évidemment d'une journée très décevante pour moi, a dit Stamkos par communiqué. J'estime honnêtement que nous avons fait tout ce qui était possible pour avoir ma jambe guérie à temps pour les Olympiques, mais je réalise que l'on ne peut pas forcer la guérison. Je sais, dans le meilleur intérêt de ma forme physique à long terme, que je ne peux pas représenter le Canada à Sotchi, malgré tout mon désir d'y être.»

Stamkos prendra la parole devant les médias, jeudi, à la suite de la séance d'entraînement du Lightning en matinée à Tampa.

Yzerman, qui est aussi le directeur exécutif d'Équipe Canada, a affirmé que Stamkos ne devrait «à aucun moment voir de l'action sur la glace dans un avenir rapproché».

Il poursuivra sa réhabilitation à Tampa et sera réévalué dans deux à trois semaines.

La décision de maintenir Stamkos sur les lignes de côté a été prise par le médecin du Lightning Ira Gutentag.

«Ce fut une décision plutôt tranchée, pas du tout de zones grises, a fait valoir Yzerman. Bien que le médecin soit très satisfait à ce moment du processus de guérison, il a expliqué que le cal osseux entourant le lieu de la fracture n'est pas à 100 pour cent consolidé, et que Steven (Stamkos) ne sera pas en mesure de jouer avant que cela survienne.»

Sidney Crosby, le capitaine d'Équipe Canada, a été déçu d'apprendre que Stamkos n'effectuera pas le voyage à Sotchi.

«C'est difficile à imaginer. Je pense que nous pensions tous que si un joueur pouvait trouver le moyen de revenir, c'était lui, a déclaré Crosby, dans les instants qui ont suivi sa performance de deux points dans un gain de 5-1 des Penguins, mercredi soir, à Buffalo.

Hockey Canada n'a pas annoncé de remplaçant pour Stamkos dans l'immédiat, bien que Claude Giroux, le coéquipier de Stamkos chez le Lightning Martin Saint-Louis, et James Neal semblent constituer les candidats de tête.

Crosby a refusé d'identifier un candidat qui pourrait prendre la relève de Stamkos.

«Comme il y a plusieurs joueurs dans le portrait, je pense que c'est un beau problème à avoir, a fait remarquer Crosby. Néanmoins, je ne pense pas qu'il s'agisse d'une décision facile.»

Les joueurs de la LNH doivent quitter dimanche pour arriver à Sotchi, lundi. La première partie du Canada se tiendra le 13 février.

Stamkos, 23 ans, a subi sa blessure le 11 novembre, et n'a pas joué depuis ce temps. Il a subi une opération pour que soit insérée une tige en titane dans son tibia.

Stamkos a raté 39 parties de saison régulière.