DIVERTISSEMENT
05/02/2014 04:47 EST | Actualisé 05/02/2014 04:47 EST

«Les enfants de la télé» : Antoine Bertrand cherche sa muse

PC

Le suspense se poursuit encore quant à savoir qui reprendra le flambeau de Véronique Cloutier à l’animation des Enfants de la télé, à ICI Radio-Canada Télé, l’automne prochain. Le coanimateur de l’émission, Antoine Bertrand, a avoué mercredi ne pas être dans le secret des dieux et ne pas savoir comment s’orientent les discussions en ce sens aux étages supérieurs de la chaîne publique.

«On cherche une muse, a simplement avancé le comédien. Et moi, je me souhaite de retomber en amour!»

Pour l’instant, Antoine Bertrand suit de loin le processus de recherche de la perle rare, qui aura de bien grands souliers à chausser. L’acteur estime qu’il est encore trop tôt pour se prononcer en ce qui a trait à son propre avenir au sein des Enfants de la télé. Tant que le nouveau capitaine, homme ou femme, n’aura pas été choisi, Antoine préfère se montrer prudent, et attendre avant de décider s’il demeure en poste ou pas. Pour l’heure, tout est possible pour lui.

«Je ne sais même pas qui est sur la liste, a-t-il expliqué. Je sais toutefois que, quand ils vont faire les auditions, je vais être là. Parce que ça se fait à deux…»

«Évidemment, puisque mon premier mariage a échoué, je ne m’attends pas à retomber en amour comme la première fois. Mais je me donne le droit de me laisser surprendre…», a-t-il ajouté avec un grand sourire.

Comment a-t-il accueilli la décision de Véro, devenue pour lui une amie au fil du temps, de quitter le navire des Enfants de la télé, qui vogue encore à très bon rythme après quatre ans à l’antenne?

«Avec respect. C’est une grande fille. Et je la comprends très bien. Je trouve ça noble, de savoir se retirer, pour relever d’autres défis. On pratique un métier où il faut non seulement savoir se renouveler, mais se provoquer, aussi. Je respecte les gens qui savent sortir de leurs pantoufles pour se mettre en danger. C’est son cas. Mais c’est sûr que je vais m’ennuyer!»

Antoine Bertrand sera, du 20 février au 1er mars prochain, porte-parole de la 32e édition des Rendez-vous du cinéma québécois. Sinon, l’homme profite actuellement d’une pause professionnelle, puisque certains projets auxquels il doit participer sont en attente de financement. Parmi ces futures productions figure le long-métrage des Bougon, en développement depuis plusieurs années, et dont les bases deviennent de plus en plus concrètes.

«Je crois que le scénario a été déposé», a-t-il souligné, blaguant au passage qu’il rêve de retrouver le chien Ben Laden sur un plateau de tournage.

Antoine Bertrand sera par ailleurs en vedette dans le film Les maîtres du suspense, de Stéphane Lapointe, qui prendra l’affiche plus tard dans l’année.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Cinéma: les films qu'il ne faudra pas rater en 2014 Voyez les images