NOUVELLES
04/02/2014 04:18 EST | Actualisé 06/04/2014 05:12 EDT

USA: l'attrait renouvelé pour le whisky dope les ventes de spiritueux

Le regain d'intérêt des amateurs de boissons pour le whisky américain, en particulier le bourbon et le whisky du Tennessee, a porté la croissance du secteur des spiritueux aux Etats-Unis en 2013, a indiqué mardi la fédération professionnelle du secteur Discus.

Les ventes de spiritueux ont progressé au total de 1,9% à 206 millions de caisses dans le pays et de 4,4% en chiffre d'affaires à 22,2 milliards de dollars: ce sont les marques considérées "de qualité", et donc plus chères, qui ont le plus progressé (+7,2%).

"Dans une économie à croissance modeste, vous ne pouvez peut-être pas vous offrir une Mercedes, mais vous pouvez vous offrir le luxe abordable d'une bonne bouteille", a justifié Peter Cressy, directeur de l'association Discus (Distilled Spirits Council of the United States) à l'occasion d'une conférence de presse à New York.

Les spiritueux convainquent d'ailleurs de plus en plus d'Américains, au détriment de la bière, et représentent désormais 34,7% des parts de marché (contre 28,7% en 2000).

Cette tendance est permise par une certaine "renaissance du whisky", selon M. Cressy.

Entre 1970 et 2000, la consommation de whisky n'a cessé de baisser aux Etats-Unis. Mais la courbe s'est inversée depuis et le taux de croissance augmente chaque année, pour atteindre une hausse de 6,2% en 2013 en volume, de 10,1% en chiffre d'affaires (à 7 milliards de dollars).

Et le whisky américain est celui qui tire le mieux son épingle du jeu avec une progression de 10,2% en chiffre d'affaires à 2,4 milliards de dollars, pour 18 millions de caisses (+6,8% en volume).

Le bourbon et le whisky du Tennessee remportent parallèlement un certain succès à l'étranger et les exportations de ces deux produits dépassent pour la première fois le milliard de dollars, représentant ainsi 70% des exportations totales de spiritueux américain (1,52 milliard de dollars).

D'autres alcools forts ne sont pas en reste.

Les ventes de tequila ont ainsi progressé sur un an en 2013 de 6,6% en volume et de 7,9% en chiffre d'affaires.

Le cognac s'en tire aussi bien avec une progression des volumes de 3,7%.

De 2002 à 2013, les exportations de spiritueux américains vers la France, le 5e marché pour les Etats-Unis après le Canada, le Royaume-Uni, l'Australie et l'Allemagne, ont plus que triplé pour atteindre 130,5 millions de dollars.

jum/sl/gde