NOUVELLES
04/02/2014 09:33 EST | Actualisé 06/04/2014 05:12 EDT

Séisme: les secours s'organisent sur l'île grecque de Céphalonie

ATHÈNES, Grèce - Les secours s'organisent lentement sur l'île grecque de Céphalonie, qui a été secouée par deux séismes importants au cours des derniers jours.

Une secousse de magnitude 5,7 a frappé l'ïle lundi, une semaine après une secousse de magnitude 5,9. Des centaines de répliques ont aussi été ressenties et les sismologues refusent de dire si un nouveau séisme d'envergure est possible.

Une trentaine de tentes ont été érigées dans un champ de Lixouri, la deuxième ville en importance de l'île et la région la plus durement touchée. Le port de la ville a été lourdement endommagé et seuls les véhicules d'urgence peuvent emprunter la route qui relie la ville au reste de l'île, par crainte de glissements rocheux.

Plus d'une centaine d'ingénieurs civils examinent des édifices à travers l'île, et 760 des 1680 structures inspectées à ce jour ont été jugées non sécuritaires. Les autorités ont demandé aux résidants d'éviter les immeubles endommagés et des centaines de gens dorment dans leurs voitures, dans un stade sportif ou à bord d'un traversier.

Un château et au moins 25 églises ou monuments ont été abîmés, a indiqué le gouvernement par voie de communiqué, et des experts sont à évaluer les dommages subis par le musée archéologique de l'île.

L'alimentation électrique a essentiellement été rétablie mais la région de Lixouri est toujours privée d'eau potable.

La police, la garde côtière et les pompiers grecs ont tous envoyé des renforts sur place, tandis que l'armée a déployé des médecins, des cuisines mobiles et de l'équipement lourd.

Des dizaines de salles de classe préfabriquées ont aussi été installées pour permettre aux enfants de reprendre les cours.