NOUVELLES
04/02/2014 12:27 EST | Actualisé 06/04/2014 05:12 EDT

Québec modifie son règlement sur les fausses alarmes

La Ville de Québec augmente les coûts imposés aux utilisateurs de systèmes d'alarme afin de diminuer le nombre de fausses alarmes qui mobilisent les services d'urgence.

La Ville fait savoir que les services d'urgence répondent chaque jour à une moyenne d'une cinquantaine de faux appels d'alarme contre l'intrusion.

Selon la Ville de Québec, 99 % des 18 000 appels d'intervention reçus en 2012 s'avéraient être de fausses alarmes.

Le porte-parole de la Ville de Québec, Jacques Perron, mentionne que la Ville souhaite responsabiliser les utilisateurs face aux conséquences des appels inutiles sur les services d'urgence.

« Il y a un gaspillage énorme des ressources policières à l'heure actuelle si on ne pose pas des gestes pour diminuer ces appels-là », affirme M. Perron.

De nouvelles sanctions imposées par la Ville sont donc en vigueur depuis le début de l'année.

Sanctions en vigueur depuis le 1er janvier 2014
Fausse alarmeRésidencesÉtablissements non résidentiels
1re fausse alarmeAucuns fraisAucuns frais
2e fausse alarme80 $140 $
3e fausse alarme140 $240 $
4e fausse alarme et subséquentes200 $400 $

Des sanctions de 100 $ et 150 $ sont également imposées aux entreprises qui offrent le service de télésurveillance de système d'alarme et qui communiquent inutilement avec le Service de police.