POLITIQUE
04/02/2014 11:08 EST | Actualisé 06/04/2014 05:12 EDT

Le travail et les études au coeur de la politique jeunesse de Québec

Radio-Canada

La première ministre Pauline Marois et le député Léo Bureau-Blouin rendent public aujourd'hui le livre blanc sur la politique jeunesse du gouvernement.

Ce sont les jeunes Québécois qui ne sont ni au travail ni aux études qui se retrouvent au coeur du livre blanc sur la jeunesse, dont le contenu a été dévoilé, mardi, à Montréal, par le gouvernement Marois.

La mesure phare de l'initiative intitulée Une génération aux multiples aspirations, sera la création d'un « service citoyen », destiné aux 18-24 ans, qui permettrait aux jeunes ne fréquentant pas une institution d'enseignement d'être rémunérés en échange de bénévolat effectué à l'extérieur de leur région.

Après l'expérience de travail, les jeunes seraient obligés de s'engager dans une démarche d'orientation professionnelle, de scolarisation ou d'insertion à l'emploi.

Le gouvernement Marois estime qu'environ 200 000 jeunes de 15 à 29 ans sont absents à la fois de l'école et du marché du travail.

Le document est le fruit des consultations menées à travers le Québec par le député et ex-porte-parole étudiant Léo Bureau-Blouin, mandaté par la première ministre Pauline Marois.

Il prévoit également la mise sur pied d'une aide financière pour les entreprises en ce qui a trait à la conciliation travail-famille.

Les consultations menées par le député Bureau-Blouin devraient orienter les décisions prises par le gouvernement Marois destinées aux jeunes âgés de 15 à 29 ans au cours des prochaines années.

Le livre blanc fera prochainement l'objet de consultations en commission parlementaire.

Puisque le gouvernement Marois est minoritaire, il aura besoin de l'appui du Parti libéral du Québec ou de la Coalition avenir Québec pour faire adopter à l'Assemblée nationale des mesures qui découleront de cette initiative.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Le meilleur et le pire du gouvernement Marois Voyez les images