NOUVELLES
04/02/2014 03:11 EST | Actualisé 06/04/2014 05:12 EDT

L'Union européenne promet 320 millions d'euros à l'Unicef

L'Union européenne a annoncé mardi avoir offert 320 millions d'euros au Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) pour lutter contre les maladies infectieuses et la malnutrition chez les femmes et les enfants dans 15 pays en développement.

Ce financement entre dans le cadre des efforts pour réaliser les objectifs du Millénaire pour le développement de l'ONU, a souligné le commissaire européen pour le développement Andris Piebalgs devant le conseil d'administration de l'Unicef. "Il reste beaucoup à faire avant la date limite de 2015 pour atteindre les objectifs du Millénaire et ces projets nous aideront à progresser".

La mortalité infantile a régressé de moitié depuis 1990 mais 18.000 enfants de moins de cinq ans meurent toujours chaque jour de maladies infectieuses évitables. Selon l'Unicef, l'objectif que s'est fixé l'ONU pour 2015 - réduire cette mortalité de deux tiers -- ne sera pas atteint avant 2028 au rythme actuel.

M. Piebags et le directeur exécutif de l'Unicef Anthony Lake ont aussi abordé la situation humanitaire en République centrafricaine où M. Lake s'est rendu en janvier. "Les enfants de RCA ont désespérément besoin de protection et de soutien (..) nous devons d'urgence redoubler d'efforts dans ce pays", a affirmé M. Lake.

L'Union européenne a promis vendredi dernier 45 millions d'euros supplémentaires pour aider la République centrafricaine à sortir de la crise, en marge d'un sommet de l'Union africaine à Addis Abeba.

L'UE a déjà débloqué 150 millions d'euros pour la Centrafrique et approuvé le déploiement d'une force européenne d'environ 500 hommes dans le pays. Un peu plus de la moitié des 45 millions promis (25 millions) sont destinés à soutenir la Force de l'UA en Centrafrique (Misca), le reste allant au processus politique destiné à sortir le pays de la crise.

avz/rap