NOUVELLES
04/02/2014 12:23 EST | Actualisé 06/04/2014 05:12 EDT

Enquête sur Hydro One

L'ombudsman de l'Ontario enquêtera sur Hydro One après avoir reçu des centaines de plaintes au sujet des méthodes de facturation et du service à la clientèle de la société d'État.

André Marin affirme que les plaintes au sujet du distributeur d'électricité ont augmenté constamment au cours des dernières années; elles ont plus que doublé depuis deux ans. « Cette enquête, dit-il, est le résultat d'années d'efforts de mon équipe, qui a résolu des centaines de plaintes, un cas à la fois ».

Elles portent principalement sur des erreurs de facturation, des montants excessifs et des retards déraisonnables. Des clients disent avoir reçu des factures salées après n'avoir obtenu que des estimations de leur consommation d'électricité ou suivant une longue période sans facturation.

Selon André Marin, lorsque des clients d'Hydro One ou le bureau de l'ombudsman tentent d'obtenir des réponses, ils se butent au mauvais service à la clientèle de la compagnie. Les plaintes proviendraient des quatre coins de la province.

André Marin doit rédiger son rapport d'ici neuf mois.

Hydro One est une propriété de la province. Elle gère la majeure de partie du réseau de transport d'électricité en Ontario et fournit de l'énergie à plus d'un million de clients.

La porte-parole de l'entreprise, Tiziana Baccega Rosa, a déclaré qu'Hydro One respecte la décision du bureau de l'ombudsman, et travaillera de manière ouverte et constructive avec son équipe lors de l'enquête. La compagnie explique avoir changé son système informatique le printemps dernier, causant des problèmes de facturation à 65 000 clients environ.

Hydro One dit travailler à améliorer la situation.