NOUVELLES
04/02/2014 12:53 EST | Actualisé 06/04/2014 05:12 EDT

Des affrontements font huit morts en Tunisie

TUNIS, Tunisie - Huit personnes ont été tuées mardi quand des membres de la Garde nationale tunisienne ont donné l'assaut contre deux maisons occupées par des militants présumés, mettant ainsi fin à un siège qui perdurait depuis des heures.

On compte sept militants et un membre des forces de l'ordre parmi les victimes. La violence a éclaté lundi après-midi, quand des membres de l'escouade antiterrorisme de la Garde nationale ont encerclé une résidence de Raoued, une banlieue située à l'est de Tunis.

Les militants auraient été des salafistes, une secte islamique ultraconservatrice.

Une dernière fusillade a coûté la vie à huit personnes mardi après-midi. On ne sait pas si des militants ont été arrêtés.

Le ministre de l'Intérieur a toutefois indiqué que Kamel Gadhgadhi, l'assassin présumé du politicien de gauche Chokri Belaid, compte parmi les victimes. L'assassinat de M. Belaid, le 6 février 2013, avait plongé la Tunisie dans une crise politique.

Un membre des forces de l'ordre a expliqué que les militants s'étaient réfugiés dans deux maisons voisines, dont une qui a été prise d'assaut.

Des centaines de policiers ont participé à l'opération.