NOUVELLES
04/02/2014 07:15 EST | Actualisé 06/04/2014 05:12 EDT

De passage à New York, deux membres du groupe Pussy Riot critiquent la Russie

NEW YORK, États-Unis - Deux membres du groupe punk russe Pussy Riot espèrent que les athlètes américains qui prendront part aux jeux d'hiver à Sotchi ne se fieront pas qu'aux infrastructures construites pour l'occasion pour se faire une opinion de la Russie.

Maria Alekhina et Madezhda Tolokonnikova ont fait une première apparition publique aux États-Unis lors d'une conférence de presse à New York, mardi. Elles doivent participer mercredi au concert organisé par Amnistie International, «Briging Human Rights Home», à Brooklyn.

Les deux femmes ont été libérées en décembre dernier, après avoir passé près de deux ans derrière les barreaux. Elles avaient été condamnées pour hooliganisme pour avoir chanté une chanson hostile au président de la Russie, Vladimir Poutine, dans une église orthodoxe.

Maria Alekhina et Madezhda Tolokonnikova ont depuis critiqué à nouveau le président russe de même que la situation politique dans leur pays.

Les Jeux olympiques d'hiver de Sotchi débuteront vendredi en Russie.