NOUVELLES
04/02/2014 04:33 EST | Actualisé 06/04/2014 05:12 EDT

Allemagne: la NSA aurait espionné le prédécesseur d'Angela Merkel

BERLIN - Le service du renseignement américain aurait commencé à espionner le prédécesseur de la chancelière allemande Angela Merkel en 2002 en raison de son opposition à l'invasion militaire des États-Unis en Irak, ont rapporté mardi des médias allemands.

D'autres articles — citant des documents fournis aux médias allemands par l'ancien consultant informatique de l'Agence de sécurité nationale des États-Unis (NSA) Edward Snowden — ont déjà révélé que le téléphone portable de Mme Merkel avait été mis sur écoute par l'agence américaine. La chancelière a été élue pour la première fois en 2005.

Le quotidien de Munich «Sueddeutsche Zeitung» et la chaîne de télévision publique NDR ont tous deux rapporté mardi que le nom du prédécesseur de Mme Merkel, Gerhard Schröder, avait été ajouté à la liste de cibles de la NSA en 2002.

Citant des représentants du gouvernement américain et des «proches de la NSA» qui ont vu les documents de M. Snowden, le quotidien allemand a indiqué que l'agence du renseignement aurait pris cette décision en raison du rejet de l'intervention américaine en Irak par l'ancien chancelier et d'inquiétudes par rapport à l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN).

Le site web du «Sueddeutsche Zeitung» rapporte également que M. Schröder affirme ne pas être surpris par toute cette affaire.