NOUVELLES
03/02/2014 09:50 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

Zimbabwe: un pasteur écope de 50 ans de prison pour avoir violé des fidèles

Un pasteur zimbabwéen qui a 11 femmes et 30 enfants a été condamné lundi à cinquante ans de prison pour avoir violé quatre de ses fidèles et avoir menacé de leur jeter des sorts si elles portaient plainte.

Robert Martin Gumbura, fondateur de l'"Eglise indépendante Robert Martin Gumbura du message de la fin des temps", ne devra passer que quarante ans derrière les barreaux, la Cour lui ayant fait grâce de dix ans car il n'avait jamais été condamné auparavant. Il a 57 ans.

"Vous étiez un vrai loup sous une peau de mouton", lui a lancé le juge Hoseah Mujaya, alors que M. Gumbura a affirmé que toutes ses ouailles étaient ses femmes de droit, que celles qui étaient mariées étaient juste prêtées à leurs époux et que son objectif était d'engendrer 100 enfants.

"Le métier de base de n'importe quelle Eglise est d'adorer Dieu, et pas de coucher avec des filles et des femmes et de les menacer du malheur", a ajouté le magistrat.

Robert Martin Gumbura a également été condamné à quatre mois de prison pour possession de matériel pornographique. Mais cette peine sera confondue avec la condamnation principale.

rm/liu/cpb/sd