NOUVELLES
03/02/2014 07:37 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

Yémen: Paris condamne les attentats à Sanaa près du quartier des ambassades

La France condamne les attentats à Sanaa qui ont visé, dans la nuit, les abords du ministère yéménite de la Défense et le quartier diplomatique, a indiqué lundi le ministère des Affaires étrangères.

"Aucun élément ne nous permet d'indiquer que les explosions visaient directement l'ambassade de France", a précisé le porte-parole du Quai d'Orsay Romain Nadal, lors d'un point presse.

Un obus de mortier, tiré dans la nuit de dimanche à lundi, après minuit, est tombé à une trentaine de mètres du mur d'enceinte de l'ambassade de France, près d'un bloc de béton installé, pour des raisons de sécurité, dans la rue conduisant à l'ambassade, et une voiture piégée a explosé quelques centaines de mètres plus loin, dans le quartier diplomatique de Hadda, selon une source policière yéménite.

Ces attentats interviennent alors que le nord du pays est le théâtre de violents combats entre rebelles chiites et tribus appuyées par des fondamentalistes sunnites et que la tension est vive dans le Sud où s'est développé un courant sécessionniste.

"La France redit son attachement au processus de transition politique en cours au Yémen. Ce dernier est dans une phase déterminante depuis la conclusion très positive de la conférence de dialogue national", a indiqué le porte-parole du ministère.

Le dialogue national au Yémen a permis de tracer les grandes lignes d'un futur Etat fédéral mais le plus dur, notamment le découpage des provinces, reste à faire.

cr/blb/ros