NOUVELLES
03/02/2014 06:24 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

Un tireur fait deux morts dans une école de Moscou

Un élève a pris lundi une vingtaine de camarades en otages dans une école du nord de Moscou après avoir tué un policier et un enseignant, mettant en lumière les problèmes de sécurité auxquels est confrontée la Russie à trois jours de l'ouverture des Jeux d'hiver de Sotchi.

« Pris d'une crise de nerfs », l'élève est entré dans l'établissement armé d'un fusil avant de prendre des élèves et un enseignant en otage dans une salle de biologie, a précisé la police de Moscou.

Selon le site Lifenews, le forcené a abattu un policier avant d'ouvrir le feu sur les forces de l'ordre arrivées sur les lieux.

« La personne qui a pris 20 élèves et un enseignant en otage est un élève de cette école. Il a été neutralisé et tous les élèves ont été libérés », a déclaré à la télévision publique le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Andreï Piliptchouk.

« Un policier, grièvement blessé lors de l'opération, est décédé à l'hôpital et un enseignant de l'école 263 a également été tué », a-t-il précisé.

L'élève aurait voulu se venger de son professeur de géographie, selon une source au sein des forces de sécurité citée par Interfax.

Une enquête pour prise d'otage, meurtre et atteinte à la vie de membres des forces de l'ordre a été ouverte, a indiqué le Comité d'enquête russe, chargé des principales investigations dans le pays.

Le maire de Moscou a aussitôt ordonné une révision des mesures de sécurité dans les établissements scolaires.

À l'approche des Jeux, le thème de la sécurité est une préoccupation majeure des autorités russes après les attentats meurtriers fin décembre à Volgograd et les récentes menaces d'islamistes du Caucase du Nord.