NOUVELLES
03/02/2014 01:47 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

Un deuxième tour sera requis aux présidentielles du Salvador et du Costa Rica

SAN SALVADOR, El Salvador - Un deuxième tour sera vraisemblablement nécessaire pour désigner les prochains présidents du Salvador et du Costa Rica, au terme des élections présidentielles organisées dimanche.

Au Salvador, le candidat de gauche détenait une avance confortable avec plus de 99 pour cent des bulletins dépouillés, mais Salvador Sanchez n'avait pas réussi à décrocher une majorité absolue.

Le tribunal électoral accordait dimanche soir 48,92 pour cent des voix à M. Sanchez, qui représente Front Farabundo Marti de libération nationale.

Au Costa Rica, après le dépouillement de 73 pour cent des voix, le candidat de l'opposition Luis Guillermo Solis recevait 30,77 pour cent des votes, contre 29,68 pour cent pour Johnny Araya, le candidat du parti au pouvoir.

Le Costa Rica impose un deuxième tour si aucun candidat ne récolte 40 pour cent des scrutins.