NOUVELLES
03/02/2014 02:53 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

Thaïlande: les Etats-Unis mettent en garde contre un éventuel coup d'Etat

Les Etats-Unis, alliés de la Thaïlande, ont pour la première fois mis en garde lundi contre un éventuel coup d'Etat militaire dans le royaume, aux prises avec une profonde crise politique.

"Nous ne voulons certainement pas voir, en aucun cas, de coup d'Etat ou de violence" en Thaïlande, a déclaré la porte-parole du département d'Etat, Jennifer Psaki, interrogée sur une possible intervention des influentes forces armées thaïlandaises pour tenter de résoudre le conflit politique du pays.

"Nous parlons directement à toutes les composantes de la société thaïlandaise pour leur dire clairement qu'il est important d'aplanir les différends politiques par des moyens démocratiques et constitutionnels", a insisté la porte-parole de la diplomatie américaine.

Au lendemain des élections législatives boycottées par le principal parti d'opposition en Thaïlande, Mme Psaki a répété que les Etats-Unis "ne prenaient pas parti" dans cette crise.

"Mais nous continuons d'exhorter toutes les parties à s'engager pour un dialogue sincère afin de résoudre leurs différences politiques de manière démocratique et pacifique", a dit la responsable américaine, dont le pays entretient depuis des décennies une alliance militaire avec Bangkok et fournit une aide conséquente à ses forces armées.

Mme Psaki a encore exprimé "l'inquiétude" des Etats-Unis face "aux tensions politiques en Thaïlande qui pèsent sur les institutions démocratiques".

Les manifestants sont redescendus lundi dans les rues de Bangkok, au lendemain de législatives qu'ils ont fortement perturbées, promettant de trouver un moyen de faire tomber le gouvernement de la Première ministre Yingluck Shinawatra. Ils l'accusent d'être une marionnette de son frère Thaksin Shinawatra, déjà renversé par un coup d'Etat militaire en septembre 2006 et vivant depuis en exil.

Ces législatives "incomplètes" de dimanche en Thaïlande ouvrent un nouveau chapitre d'incertitude politique, avec son lot de scénarios catastrophe, du coup d'Etat militaire au démantèlement judiciaire du parti au pouvoir, selon des experts.

La Thaïlande, monarchie constitutionnelle depuis 1932, a connu 18 coups ou tentatives de coups d'Etat militaires depuis cette date.

nr/sam