NOUVELLES
03/02/2014 01:07 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

RDC: un Casque bleu blessé par des manifestants dans l'Est

La Mission des Nations unies en République démocratique du Congo (RDC) a indiqué lundi qu'un de ses soldats avait été grièvement blessé dans la matinée par des manifestants ayant attaqué son convoi à coups de pierres.

"Des manifestants ont lancé des pierres sur plusieurs véhicules des Nations unies à Bunia", chef-lieu du district de l'Ituri, dans la Province-Orientale, non loin de l'Ouganda, écrit la Monusco dans un communiqué, "un Casque bleu a perdu le contrôle de son véhicule et a été grièvement blessé à la tête".

Selon l'ONU, quatre civils congolais "ont également été blessés".

"Cette forme d'attaque contre des civils et notre personnel est inacceptable, quel qu'en soit le motif", estime le chef de la Monusco, Martin Kobler, alors que la Monusco ne précise pas l'élément déclencheur de l'attaque.

Aucun responsable des autorités ou de la société civile locale n'a pu être joint pour indiquer ce qui s'était passé. La Mission de l'ONU affirme que l'ordre est revenu après une intervention rapide de la police congolaise et de policiers onusiens.

Près de 20.000 Casques bleus sont déployés en RDC, essentiellement dans l'Est du pays où ils doivent combattre plusieurs dizaines de groupes armés encore en activité.

Par le passé, le personnel de la Monusco a dû faire face à plusieurs reprises à des manifestations plus ou moins violentes de civils congolais accusant d'inefficacité la force internationale de maintien de la paix.

mj/sd