NOUVELLES
03/02/2014 07:57 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

L'opposant ukrainien Boulatov, hospitalisé à Vilnius, veut "poursuivre le combat"

L'opposant ukrainien Dmytro Boulatov, soigné depuis dimanche soir dans un hôpital lituanien après avoir quitté l'Ukraine où il affirme avoir été torturé, s'est déclaré lundi déterminé à "poursuivre le combat" pour la démocratie dans son pays.

"J'ai été démoli physiquement, mais mon moral n'a pas été cassé", a-t-il souligné dans une déclaration diffusée par l'hôpital de Vilnius.

"Je poursuivrai le combat, je vais aller de l'avant, pour la démocratie. Je ne vais pas reculer", a-t-il promis.

Militant très actif contre le président Viktor Ianoukovitch, Dmytro Boulatov, 35 ans, a été autorisé à se rendre à l'étranger pour recevoir des soins médicaux, à la suite des pressions des Occidentaux choqués par les images du militant ensanglanté qui ont fait le tour du monde.

Une porte-parole de l'hôpital de Vilnius a indiqué lundi à l'AFP que Boulatov avait demandé aux médecins de ne pas commenter son état de santé.

La Lituanie avait annoncé le 24 décembre qu'elle était prête à procurer des soins médicaux gratuits aux Ukrainiens blessés dans des manifestations violentes à Kiev.

"Nous sommes prêts à aider tous les Ukrainiens blessés, sans faire de distinction entre l'opposition et les autres", a déclaré pour sa part à l'AFP le ministre lituanien de la Santé, Vytenis Andriukaitis.

Le cas de Boulatov, enlevé le 22 janvier et relâché dans une forêt le 30, après avoir été torturé, selon lui, est devenu emblématique de la répression contre les critiques du régime ukrainien.

"Ils m'ont crucifié, m'ont coupé une oreille et tailladé le visage, ils m'ont roué de coups sur tout le corps", avait raconté vendredi l'opposant à des chaînes de télévision privées ukrainiennes.

L'affaire Boulatov s'ajoute à d'autres passages à tabac et enlèvements d'opposants, dont un mortel, survenus au cours du mouvement de contestation sans précédent qui secoue le pays depuis plus de deux mois.

vab-mas/mrm/sw/ros