NOUVELLES
03/02/2014 11:23 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

L'adjoint du médiateur de l'ONU en Syrie quitte son poste

L'adjoint du médiateur de l'ONU en Syrie Lakhdar Brahimi, Nasser al-Kidwa, "a confirmé son intention de quitter son poste" dès cette semaine, ont annoncé lundi les Nations unies.

"Il s'est dit prêt à continuer de servir l'ONU dans d'autres fonctions", a déclaré le porte-parole des Nations unies Martin Nesirky.

M. Nesirky n'a pas précisé les raisons de ce départ. Interrogé sur son éventuel remplacement, il s'est contenté de dire que "les discussions continuaient à ce sujet". "Restez à l'écoute", a-t-il lancé aux journalistes.

M. Al-Kidwa, neveu du dirigeant palestinien Yasser Arafat et ancien ministre palestinien des Affaires étrangères, avait été nommé en août 2012, en même temps que M. Brahimi. Il avait servi auparavant pendant plusieurs mois comme adjoint du précédent médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe en Syrie, Kofi Annan.

Il était plus particulièrement chargé des contacts avec l'opposition syrienne. Selon des diplomates, il était critiqué par le gouvernement syrien et était même devenu persona non grata à Damas du temps où il assistait Kofi Annan, le régime lui ayant refusé plusieurs fois un visa.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a "exprimé sa reconnaissance pour les services" rendus par M. Al-Kidwa dans ses deux postes successifs, a souligné M Nesirky.

avz/sam