NOUVELLES
03/02/2014 06:01 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

France: Julie Fuchs et Nemanja Radulovic récompensés aux Victoires de la musique classique

La soprano Julie Fuchs et le violoniste Nemanja Radulovic ont remporté lundi les Victoires de la musique classique dans les catégories "artiste lyrique" et "soliste instrumental" lors d'une soirée diffusée sur France 3 en direct du Grand Théâtre de Provence, à Aix-en-Provence.

La soprano avignonnaise Julie Fuchs, déjà "Révélation lyrique" des Victoires en 2012, conjugue une voix agile et un tempérament généreux sur scène.

Elle l'emporte devant sa consoeur colorature (la tessiture la plus aigüe) Sabine Devielhe, qui a fait un début d'année magnifique dans "Lakmé" à l'Opéra Comique. La jeune normande de 28 ans, qui sera la Reine de la nuit de la prochaine "Flûte enchantée" en mars à l'Opéra de Paris, semblait archi favorite.

Mais ce n'est pas la seule surprise de ces "Victoires", puisque dans la catégorie soliste instrumental, Nemanja Radulovic, violoniste d'origine Serbe au style flamboyant, a emporté la "Victoire", devant le pianiste Adam Laloum, également favori.

Plus attendue, la nomination du jeune altiste Adrien La Marca dans la catégorie "Révélation, soliste instrumental", apporte une nouvelle preuve du renouveau de l'alto -aux sonorités graves proches du violoncelle- dans la foulée de ses prédécesseurs Antoine Tamestit et Lise Berthaud. Il a brillamment interprété lundi un extrait de "Roméo et Juliette" de Prokofiev avec son grand frère Christian-Pierre La Marca au violoncelle et David Kadouch au piano.

La "Révélation lyrique" revient au jeune ténor Stanislas de Barbeyrac, qu'on a entendu récemment dans "Alceste" à l'Opéra de Paris. Il sera prochainement "Arturo" dans "Lucia de Lamermoor" à Marseille.

Les Victoires de la musique, diffusées à une heure de grande écoute sur France 3, France Inter et France Musique représentent, avec ses 1,9 million de téléspectateurs l'an dernier, le plus grand concert de l'année à la télévision française.

mpf/plh