NOUVELLES
03/02/2014 08:52 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

Espagne: austérité oblige, nouvelle réduction du budget de la Maison royale

Le roi d'Espagne verra à nouveau son salaire gelé cette année, dans le cadre d'un budget annuel global amputé de 2%, a annoncé lundi la Maison royale qui publie ses comptes depuis deux ans dans une volonté de transparence précipitée par le scandale frappant l'infante Cristina.

En 2014, la Maison royale recevra de l'Etat un budget global de 7,775 millions d'euros, soit 2% de moins qu'en 2013.

Sur ce montant, le roi, âgé de 76 ans, touchera un salaire de 140.519 euros et une enveloppe de 152.233 euros pour les "frais de représentation", une somme totale identique "à celle attribuée en 2013", précise la Maison royale sur son site.

Dans le cadre des mesures d'austérité prises par l'Espagne pour lutter contre la crise économique, les salaires de tous les hauts fonctionnaires de l'Etat sont gelés depuis 2011. Une mesure qui affecte également les revenus du Prince Felipe, âgé de 46 ans, et des onze fonctionnaires de haut rang de la Maison royale.

Comme il est de coutume, le Prince héritier touchera l'équivalent de 50% de ce que percevra le Roi (292.752 euros), soit 146.376 euros.

Pour la première fois, la reine Sofia et la Princesse Letizia, épouse de Felipe, toucheront un salaire différencié des dépenses courantes, "pour plus de clarté et de transparence", a expliqué un porte-parole de la Maison royale. Leur enveloppe totale représentera l'équivalent de 45% et de 35%, respectivement, de la somme perçue par le roi.

L'infante Elena, la fille aînée du roi, recevra 25.000 euros pour couvrir ses "frais de représentation".

Mise en examen pour fraude fiscale et blanchiment d'argent, convoquée samedi par un juge, la fille cadette du roi, l'infante Cristina, ne recevra rien en 2014. La Maison royale ne lui verse plus de fonds depuis 2011, année marquant le début des ennuis judiciaires de son mari, Iñaki Urdangarin, soupçonné de corruption par le même juge des Baléares.

En 2013, le roi d'Espagne a dû payer 165.189 euros pour couvrir ses trois opérations chirurgicales, a précisé le porte-parole.

C'est en décembre 2011 que la Maison Royale avait annoncé qu'elle publierait ses comptes pour la première fois, en même temps qu'elle écartait Iñaki Urdangarin des apparitions officielles de la Famille royale.

Tous les salaires de la Famille royale avaient été réduits de 15% en 2010, puis gelés en 2011.

elc/sg/bap