NOUVELLES
03/02/2014 07:48 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

Budget : le Nouveau-Brunswick à l'heure des choix difficiles

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick va présenter mardi son dernier budget avant les prochaines élections provinciales, et ce, dans un contexte difficile.

Les partis d'opposition souhaitent que ce ne soit pas un budget électoraliste en raison du mauvais état des finances publiques.

Selon les dernières prévisions, le déficit budgétaire est de 538 millions de dollars, et la dette publique s'élève à 11,5 milliards de dollars, ou à 16 milliards de dollars si l'on tient compte de la dette de la société Énergie Nouveau-Brunswick.

Il y a deux semaines, le ministre des Finances, Blaine Higgs, a exclu la possibilité d'augmenter les impôts ou la taxe de vente.

Dans son discours sur l'état de la province prononcé la semaine dernière, le premier ministre David Alward a présenté l'exploitation des ressources naturelles comme un moyen de développer l'économie et l'emploi.