NOUVELLES
03/02/2014 09:16 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

Africains d'Europe - Feghouli en verve au Camp Nou, Aubameyang fait parler la poudre

L'Algérien Sofiane Feghouli, auteur de deux passes décisives et d'une superbe prestation, a été l'acteur principal de la grosse surprise du week-end, la défaite du Barça à domicile contre Valence (3-2), alors que le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang a signé un doublé avec Dortmund.

ALLEMAGNE

Pierre-Emerick Aubameyang a inscrit pour le Borussia les deux buts d'une victoire (2-1) arrachée chez la lanterne rouge Brunswick, après quatre matches sans succès. L'ex-Vert a ouvert la marque de la tête (31) puis doublé la mise sur une frappe rasante (65). Avec 11 buts, il partage la 2e place au classement des artilleurs.

Le Sénégalais Mame Biram Diouf a poursuivi sa contribution à la renaissance de Hanovre en claquant deux buts dans les dix dernières minutes contre Mönchengladbach (3-1). Il en totalise 7 cette saison. Du coup, l'attaquant dakarois de 26 ans, courtisé par la Premier League, a plutôt envie de prolonger dans le Nord de l'Allemagne.

Le Ghanéen Kevin-Prince Boateng surfe avec Schalke sur la voie du succès. Présent sur le premier but de Santana, l'ex-Milanais a inscrit celui de la victoire sur Wolfsburg (2-1), son 6e de la saison.

ANGLETERRE

L'Ivoirien Kolo Touré a été le héros malheureux du nul de Liverpool à West Bromwich. Alors que ses coéquipiers contrôlaient, une improbable passe latérale dans l'axe a permis à WBA d'égaliser (1-1). "C'est un joueur merveilleux, l'a défendu son entraîneur Brendan Rodgers. Il n'aurait jamais dû recevoir le ballon dans cette position. Il est expérimenté, il sait que c'est une erreur".

Son erreur a profité à l'attaquant nigérian de 25 ans, Victor Anichebe, trois minutes seulement après son entrée à la 64e minute. C'est son 2e but en 13 matches.

Ressuscité par l'arrivée de Tony Pulis à Sunderland, le Marocain de 30 ans Marouane Chamack a livré des performances de choix face à Arsenal, dont il a porté les couleurs. En position d'attaquant de soutien, il n'a toutefois pu empêcher la défaite des siens (2-0). Averti à la 43e pour une faute sur Özil, il a été remplacé à la 83e.

ESPAGNE

Sofiane Feghouli a été le grand artisan du triomphe inattendu de Valence sur la pelouse du FC Barcelone samedi (2-3). L'Algérien a offert une passe en retrait à Dani Parejo sur le premier but valencien, récidivant sur le troisième but en perçant dans la surface avant de servir Paco Alcacer. Sur le deuxième but, l'ancien Grenoblois a initié l'action d'une jolie passe en profondeur.

Youssef El Arabi, buteur vendredi soir, n'a pas pu empêcher la défaite de Grenade à domicile 2-1 face au Celta Vigo. L'attaquant marocain a égalisé de la tête sur corner en fin de première période, son huitième but de la saison en Liga. Mais, à un quart d'heure de la fin, il a expédié à côté un tir qui aurait pu donner l'avantage aux Andalous.

FRANCE

Le Zambien Sunzu, vainqueur de la CAN en 2012 avec Hervé Renard, a fait plaisir au coach qui l'a fait venir au mercato en signant l'unique but de la victoire de Sochaux contre Nantes.

Avec un but imparable de la tête, le Camerounais Vincent Aboubakar a été un des artisans du point pris par Lorient contre l'ogre monégasque. Avec sa 12e réalisation de la saison, il pointe à la 3e place du classement des buteurs à 6 longueurs de l'intouchable Ibrahimovic mais à une seulement de Cavani, blessé.

Le Marocain Rachid Alioui, auteur d'un doublé, a sans doute pensé donner la victoire à Guingamp mais c'est finalement Bastia qui s'est imposé (3-2).

Héros de 2013, Vincent Enyeama a commis une bourde sur l'unique but de la défaite lilloise à Nice. A l'image de ses partenaires, il n'est pas en réussite.

ITALIE

Kwadwo Asamoah était partout lors de la nette victoire de sa Juventus Turin contre l'Inter Milan (3-1) dans l'affiche de la journée en Italie. Le Ghanéen a multiplié les incursions, les dribbles, les courses et même les frappes, et livré très beau duel au défenseur brésilien Rolando.

Titulaire dans l'autre camp, l'Algérien Saphir Taïder n'a pas fait pâle figure, mais a fini par couler avec son équipe.

bur-pgf/nip/gv