NOUVELLES
02/02/2014 11:40 EST | Actualisé 04/04/2014 05:12 EDT

Le taux d'avortement au plus bas depuis 1973 aux États-Unis

Le taux d'avortement est au plus bas aux États-Unis depuis 1973, selon une étude publiée dimanche par une ONG spécialisée dans la régulation des naissances.

L'institut Guttmacher souligne que ce recul coïncide avec un déclin parallèle du nombre de grossesses et de naissances.

En 2011, dernière année où les statistiques sont disponibles, on a recensé 16,9 avortements pour 1000 femmes âgées de 15 à 44 ans. En 1981, ce taux était de 29,3 pour 1.000. En 1973, année où la Cour suprême des États-Unis a reconnu l'avortement comme un droit constitutionnel, il était de 16,3 pour 1000.

« Comme les taux d'avortement reculent dans la quasi-totalité des États du pays, notre étude ne prouve pas que le déclin national des avortements sur cette période résulte de nouvelles restrictions adoptées dans tel ou tel État », a souligné Rachel Jones, coordinatrice de l'étude.

De même, rien ne prouve que ce recul est lié à la baisse du nombre de médecins pratiquant des avortements, calculée à 4 % entre 2008 et 2011.

En revanche, il coïncide avec un recul du nombre de grossesses et de naissances, et une amélioration des méthodes contraceptives.