NOUVELLES
02/02/2014 03:03 EST | Actualisé 04/04/2014 05:12 EDT

Espagne - 22e journée: Coup de force de l'Atletico, seul en tête

L'Atletico Madrid a pris le pouvoir dans le Championnat d'Espagne en imposant sa loi à la Real Sociedad (4-0) dimanche pour la 22e journée, devenant leader en solitaire pour la première fois depuis près de 18 ans aux dépens du FC Barcelone.

Une révolte ? Non, une révolution, initiée par David Villa, auteur à la 38e minute d'un but qu'il a dédié à Luis Aragones, ex-figure du club madrilène décédée samedi et ancien sélectionneur de l'Espagne victorieuse de l'Euro-2008.

Diego Costa (72), Miranda (74) et le revenant Diego (87) ont ensuite alourdi le score.

Cela faisait plus de deux ans que la Liga n'avait pas connu un autre maître que le Real ou le Barça, ce dernier ayant accaparé le trône depuis la première journée de la saison 2012-2013, soit 59 matches d'affilée.

Mais samedi, le club catalan a été renversé par Valence au Camp Nou (2-3): il se retrouve désormais devancé de trois points par l'Atletico (54 contre 57) et il est même sous la menace d'être aussi dépassé par le Real Madrid (53 points), en déplacement dimanche soir sur la pelouse de l'Athletic Bilbao (20h00 GMT).

En mémoire d'Aragones

Après ce couronnement, l'"Atleti" sera sans doute partagé entre la joie d'être seul en tête, une première pour le club en Liga depuis le titre conquis en mai 1996, et la peine d'avoir perdu samedi son ex-joueur et entraîneur emblématique Luis Aragones, décédé à 75 ans.

Tout le stade Vicente Calderon a honoré la mémoire du "sage d'Hortaleza" avec une minute de silence et le déploiement sur la pelouse d'une bâche représentant un maillot du club au nom du défunt.

David Villa, qui faisait partie de la sélection espagnole d'Aragones en 2008, lui a aussi rendu hommage en levant les doigts au ciel sitôt après avoir poussé au fond une passe en retrait de l'Hispano-Brésilien Diego Costa (38). Malheureusement, Villa a dû céder sa place seulement trois minutes plus tard, apparemment victime d'un pépin musculaire.

Dans un match assez équilibré, l'Atletico a géré le score en seconde période et la Real Sociedad a eu le ballon sans parvenir à s'approcher du but du Belge Thibaut Courtois. Le Français Antoine Griezmann, 14 buts en Liga, a pour sa part été bien muselé par la défense madrilène.

Pour conclure une soirée riche en émotions, Diego Costa, parti seul en contre, a inscrit son 20e but en championnat cette saison (72). Miranda a ensuite surgi sur corner (74) et le meneur de jeu brésilien Diego, de retour au mercato d'hiver après une saison à l'Atletico en 2011-2012, a fêté ces retrouvailles (87) avec le club.

jed/fbx