NOUVELLES
02/02/2014 10:28 EST | Actualisé 04/04/2014 05:12 EDT

Coupe du monde - Géant de St Moritz: le chef d'oeuvre du ténor Ligety avant Sotchi

L'Américain Ted Ligety a frappé un grand coup dimanche, lors du slalom géant de St Moritz, dernière étape de la Coupe du monde avant les Jeux de Sotchi, en écrasant de toute sa classe la concurrence.

Si des doutes étaient nés concernant Ted Ligety après ses dernières sorties en géant, le triple médaillé d'or des Mondiaux-2013 à Schladming a mis les choses au clair dimanche.

Les conditions de course et le profil de la piste avaient tout pour permettre à Ligety de décrocher sa 21e victoire en Coupe du monde, la 20e de la discipline.

"Lorsque ce sont des conditions un peu vallonnées comme ici, j'adore ça!", a lancé le champion olympique du super-combiné de Turin en 2006.

Sous la neige et avec du brouillard dans les deux manches, le skieur de Park City (Utah) avait déjà tué tout suspense en reléguant ses deux principaux adversaires, l'Autrichien Marcel Hirscher et le Français Alexis Pinturault, à bien plus d'une seconde avant le second passage.

Pas question toutefois pour Ligety de mettre le frein à main dans l'acte 2. Il a encore creusé son écart, pour finir plus d'une seconde et demie devant le 2e, Hirscher.

"A l'entraînement, je sentais que j'étais rapide. Mon ski est en place et c'est bien de gagner ici avant les Jeux."

Hirscher en tête au général

Les alertes de décembre et début janvier (abandon à Adelboden et Val d'Isère, et 3e à Alta Badia) sont désormais derrière l'Américain, qui se présentera à Sotchi en grandissime favori, pour le seul titre qui lui manque dans sa discipline de prédilection.

"C'est bien d'être de retour, de retrouver mon meilleur ski à ce moment de l'année, les choses se remettent en place", a-t-il expliqué, un peu soulagé même s'il n'a pas vraiment douté.

A Sotchi, il a déjà pu skier sur la piste olympique de Rosa Khutor. "La piste à Sotchi n'est pas aussi différente que Beaver Creek ou ici. La montagne là-bas convient bien à mon ski", a prévenu l'Américain.

Derrière lui, Marcel Hirscher a encore une fois accusé un retard colossal sur Ted Ligety, mais a profité de la sortie du Norvégien Aksel Lund Svindal en seconde manche pour reprendre la tête du classement général de la Coupe du monde de ski alpin, avec 58 points d'avance.

"C'est bien d'être dans cette position, d'être encore parmi les meilleurs", a estimé le prodige de la Wunderteam, un peu agacé de devoir à nouveau répondre aux questions sur le général.

Le Français Alexis Pinturault (22 ans) a terminé sur le podium, son 20e depuis le début de sa carrière.

Il vient ainsi clore une série de courses éprouvantes depuis le début de 2014, mais a clairement signifié sa constance en slalom géant, son retour en slalom et affirmé son duel en super-combiné avec Ligety.

"J'ai des points à rattraper sur Marcel (Hirscher), donc je suis un peu mécontent de ne pas l'avoir battu, mais je me réjouis du podium bien sûr", a expliqué le prodige tricolore.

Sur les neufs derniers slaloms géants de Coupe du monde, les trois ténors sont montés à six reprises sur le podium. Autant dire qu'il ne faut pas chercher très loin pour savoir quels seront les prétendants au métal olympique, le 19 février.

tba/jta