NOUVELLES
02/02/2014 05:57 EST | Actualisé 04/04/2014 05:12 EDT

Coupe Davis - La Grande-Bretagne de retour en quarts

La Grande-Bretagne a fait son retour en quarts de finale de la Coupe Davis pour la première fois depuis 1986 en battant les Etats-Unis grâce à son leader Andy Murray, dimanche à San Diego.

Le champion de Wimbledon a rempli son contrat en battant Sam Querrey dimanche en quatre sets 7-6 (7/5), 6-7 (3/7), 6-1, 6-3, après avoir donné le premier point aux Britanniques vendredi aux dépens de Donald Young.

Grâce à l'étonnante victoire de l'inconnu James Ward sur Querrey, Murray n'a même pas eu à disputer le double, gagné par les frères Bryan samedi.

C'est la première victoire de la Grande-Bretagne sur les Etats-Unis depuis 1935.

Du 4 au 6 avril, elle affrontera en quarts l'Italie, qui a profité de l'absence de Juan Martin Del Potro, en froid avec son capitaine Martin Jaite et par ailleurs blessé au poignet, pour l'emporter en Argentine.

Le grand homme du week-end a été Fabio Fognini. Au meilleur de sa carrière à l'ATP à la 15e place, l'Italien a apporté le point décisif dimanche en dominant le leader argentin de rechange Carlos Berlocq en quatre sets 7-6, 4-6, 6-1, 6-4, après avoir donné les deux premiers vendredi face à Juan Monaco et samedi dans le double aux côté de Simone Bolelli.

Première japonaise

La République tchèque, double tenante du titre, est passée aux dépens des Pays-Bas, Tomas Berdych gagnant facilement le quatrième match décisif face à Thiemo de Bakker 6-1, 6-4, 6-3.

La Suisse, avec Roger Federer, revenu à la dernière minute sur sa décision de ne pas participer, dans l'espoir de gagner enfin son premier Saladier d'argent, et avec le vainqueur de l'Open d'Australie Stanislas Wawrinka, n'a laissé aucune chance à une Serbie défendue par des seconds couteaux en l'absence de Novak Djokovic: Janko Tipsarevic et Viktor Troicki. A Novi Sad, tout était déjà plié après le double samedi.

Comme les Serbes, les Espagnols n'ont pu surmonter les forfait de Rafael Nadal et David Ferrer face aux Allemands, vainqueurs eux aussi dès le double (3-0) grâce à Philipp Kolhschreiber et Tommy Haas. Ces derniers affronteront la France de Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga, qui a éliminé l'Australie elle aussi dès samedi.

Outre la Grande-Bretagne, il y a aura deux invités-surprises parmi les huit derniers prétendants, le Kazakhstan, qui affrontera la Suisse, et le Japon, opposé à la République tchèque dans ce qui sera le premier quart de finale de son histoire.

Le Kazakhstan a battu la Belgique dans le cinquième match grâce à Andrey Golubev, vainqueur expéditif de Ruben Bemelmans 6-2, 6-3, 6-1 et 1h30 de jeu. Les Belges avaient égalisé à 2-2 grâce à David Goffin, victorieux d'une bataille en cinq sets face au numéro 1 kazakh Mikhail Kukushkin 4-6, 6-3, 3-6, 6-4, 6-0.

Plus tôt dans la journée, la star nippone Kei Nishikori avait apporté le point de la victoire face au Canada en battant Frank Dancevic par abandon au 2e set.

ll/jta/dac/fbx/dac