NOUVELLES
01/02/2014 09:06 EST | Actualisé 03/04/2014 05:12 EDT

Un volcan en éruption fait 14 morts et 3 blessés dans le nord de l'Indonésie

JAKARTA, Indonésie - Un volcan en éruption dans le nord-ouest de l'Indonésie a de nouveau lâché des nuages de gaz brûlant, samedi, tuant 14 personnes et en blessant 3 autres, un jour après que des villageois ayant fui de précédentes éruptions furent retournés à leur maison en croyant que c'était sécuritaire.

Parmi les morts figurent quatre élèves du secondaire qui participaient à un voyage scolaire à destination du volcan et un journaliste local, a annoncé Sutopo Purwo Nugroho, le porte-parole du service national de gestion des catastrophes. Il a indiqué que le gouvernement avait autorités près de 14 000 habitants à revenir chez eux à la suite d'une baisse de l'activité volcanique.

L'éruption du mont Sinabung survenue samedi matin a été suivie par une explosion plus puissante qui a projeté de la lave et des coulées pyroclastiques du côté sud sur une distance de 4,5 kilomètres, a ajouté M. Nugroho. Des images diffusées à la télévision montrent des fermes et des arbres situés près du volcan de 2600 mètres d'altitude couverts de cendres.

Les autorités indonésiennes ont empêché plus de 16 000 autres villageois de réintégrer leur domicile, mais plusieurs d'entre eux ont insisté pour aller vérifier l'état de leurs propriétés après avoir passé plus de quatre mois dans des abris temporaires. L'avis de risque élevé d'éruption pour le mont Sinabung a été lancé en novembre.

Le lieutenant-colonel Asep Sukarna a prévenu que le bilan risquait de s'alourdir davantage puisque plusieurs personnes sont toujours portées disparues et que l'obscurité mine les efforts des secouristes.

La dernière éruption majeure du mont Sinabung remonte au mois d'août 2010. Elle avait fait deux morts, forcé l'évacuation de 30 000 résidants et pris la communauté scientifique par surprise puisque le volcan était tranquille depuis 400 ans.

Le mont Sinabung fait partie des quelque 130 volcans actifs en Indonésie et est entré en éruption à plusieurs reprises depuis septembre.